Edik Natanov

Edik Natanov

L’affaire des fausses œuvres saisies auprès de la galerie SNZ de Wiesbaden continue d’agiter la presse allemande.

Dans sa dernière livraison (n° 31, daté du 29 juillet 2013) l’hebdomadaire Der Speigel (Berlin) y revient avec de nouveaux développements. Une fois de plus – malheureusement – l’œuvre d’Alexandra Exter y figure en bonne place.

Dynamisch-Komposition

Dynamisch Komposition, attribué à Alexandra-Exter

Avec chaque article, on découvre de nouveaux chapitres de ce monde souterrain qu’est la nébuleuse des faussaires de l’avant-garde russe. Dans ce cas, il est question de la soi-disant collection « Natanov », une imposture que notre président Andrei Nakov a dénoncée publiquement lors du colloque Tatlin qui s’est tenu au Musée Tinguely de Bâle en septembre 2012.

Komposition

Komposition,
attribué à Alexandra-Exter

Lors du colloque, où avait été fait l’éloge d’un faux relief attribué à Tatlin (avec la provenance « Collection Natanov »), l’intervention d’Andrei Nakov avait rencontré une vive résistance de la part de l’auteur de l’exposée (une historienne de l’art britannique) ainsi que des organisateurs du colloque.

On souhaite  que les admirateurs de ce « chefs d’œuvre » lisent cette fois-ci les informations relatives à cette prétendue  « collection ».

Der Speigel n° 31, daté du 29 juillet 2013 : l’article au format pdf (en allemand) [/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]