L’œuvre

La « Bundeskriminalamt » démantèle une bande internationale de faussaires d’art

Au cours d’une grande intervention conduite les 12 et 13 juin 2013 plus de cent agents de la « Bundeskriminalamt1 » (soutenus par la police des Laender de Hessen, Rheinland-Pfalz, Baden-Wuerttemberg, Bayern, Nordrhein-Westfalen et Hamburg) ont perquisitionné de nombreux locaux.

Les cibles des enquêteurs étaient 28 appartements, locaux commerciaux, dépôts et galeries d’art à Wiesbaden, Mayence, Stuttgart, Munich, Hambourg et Cologne. Agissant par la force d’un mandat d’arrestation du tribunal de Wiesbaden, la police fédérale a arrêté deux inculpés (âgés de 67 et 41 ans) dans leurs appartements de Wiesbaden. Les inculpés ont la réputation d’être les chefs d’une bande de faussaires d’art constituée de 6 personnes.

De plus, la police a confisqué de nombreux faux et des documents. Dans l’ensemble, plus de 1 000 objets ont été confisqués.

Le juge d’instruction du tribunal de Wiesbaden a décrété la détention provisoire pour les deux inculpés. […]

Par |21 juin 2013|

Exter : plus de faux que de vrais

Nous recevons constamment des demandes d’information concernant l’action en justice engagée à l’encontre de l’exposition de Tours 2009.

Comme il a été dit à plusieurs reprises – y compris dans ce blog – l’action engagée par le Procureur de la République, action menée par la justice en la personne d’une Juge d’Instruction du Tribunal de Tours, suit toujours son cours. À la demande du juge plusieurs analyses ont été diligentées, une enquête de la Police Nationale a également été réalisée. Si nous n’avons pas la possibilité de faire connaître à nos lecteurs la teneur d’un dossier, déjà bien volumineux, avant que la justice puisse se prononcer et que toutes les « actions en recours » soient épuisées, nous pouvons néanmoins leurs faire savoir qu’en guise de rétorsion cinq « plaintes en diffamation » ont été déposées contre Andréi Nakov par les personnes impliquées dans cette affaire ; une première plainte ayant été déjà rejetée par le Tribunal de Paris, les autres suivent leur cours…

Contrairement à ce qui a été parfois affirmé, aucune instance légale n’a déclaré irrecevable notre action au nom du droit moral de l’artiste, juste au contraire puisqu’à ce jour toutes les actions que nous avons initiées auprès de la justice française ont été acceptées et ont été menées précisément au nom de l’exercice de ce droit moral et continuent de l’être.

[…]

Par |2 mars 2012|

Préserver l’érudition

« La meilleure façon de protéger le marché est de préserver l’érudition » : telle est la conclusion d’un article paru dans le numéro du 17 février 2012 de The Art Newspaper.

The Art Newspaper – A market in need of supervision

Par |1 mars 2012|

Nouvelle étude d’une œuvre cubo-futuriste d’Alexandra Exter

Dans le cadre de l’étude des œuvres de l’avant-garde russe faisant partie de l’importante collection moderne du Museum Ludwig de Cologne, les éditions Wienand viennent de publier (en langue allemande) un premier volume consacré au cubo-futurisme : Russische Avangarde im Museum Ludwig, Band 1 : Der Kubofuturismus und der Aufbruch der Moderne in Russland, Wienand Verlag, 2010, Wienand.
Dans ce volume on trouvera, p. 50-57, l’étude « Alexandra Exter, Synthetische Darstellung von Dieppe um 1912/13 » d’Andréi Nakov. Le texte fournit l’interprétation d’une importante composition cubo-futuriste d’Alexandra Exter, œuvre qui est désormais désignée sous le titre « Paysage synthétique de la ville de Dieppe » (hiver 1912-1913). Cette composition, qui provient de la succession Exter-Lissim est connue depuis le milieu des années soixante‑dix.
[…]

Par |1 décembre 2010|

Rétrospective Alexandra Exter au Musée d’Art Moderne de Moscou

Le Musée d’art moderne et contemporain moscovite, vient d’ annoncer la présentation à partir du 29 mai d’une exposition « Alexandra Exter ». Sans préjuger du contenu concret de cette exposition, certaines œuvres placées dans l’annonce soulèvent déjà des questions d’attribution et  appellent  à la plus grande prudence.  Le président de l’association Alexandra Exter a  réagi à cette annonce avec la lettre ouverte ci-jointe :
[…]

Par |11 mai 2010|