L’œuvre

Александра Экстер « Ретроспектива »

Московский музей современного искусства объявил об открытии 29 мая 2010 года выставки « Александра Экстер ». Не хочется заранее высказывать суждений о содержании выставки, но атрибуция некоторых произведений, помещенных в анонсе, уже вызывает вопросы и желание призвать к большей осторожности. Председатель общества « Александра Экстер » откликнулся на сообщение об открытии выставки следующим письмо, посланным ее организаторам :

[…]

Par |10 mai 2010|

Barbié renonce à l’Arco

Traduction de l’article d’El País paru le 22 décembre : Barbié se descuelga de Arco

Le galeriste renonce à prendre part à la foire – Il veut dissiper les doutes sur l’authenticité de plusieurs œuvres qu’il a présentées lors de la Feriarte devant les tribunaux.
« Dans ces conditions, je ne peux pas travailler. Je préfère renoncer volontairement à l’Arco. Quand la justice démontrera qu’il n’y a aucune objection contre mes œuvres, je présenterai à nouveau ma candidature ». Avec ces mots, la galerie de Barcelone Manuel Barbié a annoncé hier son intention de ne pas participer à la foire d’art contemporain qui se tiendra en février à Madrid. Elle a ainsi devancé un tollé imminent du comité organisateur de l’Arco qui, vraisemblablement, allait rejeter son admission à la foire.

Le marchand a dénoncé l’expert qui a fait décrocher les œuvres

La présence de Barbié avait hérissé les galeries admises au rendez-vous madrilène. Le scandale qui a entouré sa participation à la Feriarte (manifestation organisée dans la capitale en novembre) est encore très présent. Le comité chargé de vérifier l’authenticité des œuvres exposées avait alors ordonné de décrocher sept des huit œuvres attribuées à des représentants éminents des avant-gardes russes présentées par Barbié. L’expert William Cole était à l’origine de cette décision.

[…]

Par |24 décembre 2009|

Barbié se descuelga de Arco

El galerista renuncia a participar en la feria – Quiere disipar en los tribunales las dudas sobre la autenticidad de varias obras que presentó en Feriarte
« En estas condiciones no puedo trabajar. Prefiero renunciar a Arco por voluntad propia. Cuando la justicia demuestre que mis obras no tienen ningún inconveniente, volveré a presentar mi candidatura ». Con estas palabras, el galerista barcelonés Manuel Barbié anunció ayer su voluntad de no participar en la feria de arte contemporáneo que se celebrará en Madrid en febrero. Se adelantaba así a un inminente pronunciamiento del comité organizador de Arco que, presumiblemente, iba a desaconsejar su admisión en la feria.

El marchante ha denunciado al experto que mandó descolgar las obras

La presencia de Barbié había levantado ampollas entre las galerías admitidas en la cita madrileña. Está aún muy presente el escándalo que rodeó su participación en Feriarte (certamen celebrado en la capital en noviembre). Entonces, el comité encargado de verificar la autenticidad de las obras expuestas ordenó descolgar siete de las ocho obras atribuidas a destacados representantes de las vanguardias rusas presentadas por Barbié. Tras aquella decisión estaba el experto William Cole.

[…]

Par |22 décembre 2009|

L’Avant-garde russe, entre vérités et mensonge

Traduction de l’article d’El País paru le 10 décembre :
Vanguardia rusa, entre verdades y mentira
Le retrait de plusieurs œuvres de la Feriarte ravive le débat sur le marché douteux autour de cette période artistique

« Le marché des œuvres de l’avant-garde russe regorge de faux et l’Espagne est devenue l’un des refuges favoris pour les marchands de pièces douteuses. » C’est ce qu’affirme l’américain William Cole, docteur de l’Université de Harvard, spécialiste des expertises dans le domaine de l’art  et membre du comité de sélection de la Feriarte, la foire d’antiquités qui s’est tenue récemment à Madrid. Afin d’enrayer la contagion, Cole, chargé de vérifier l’authenticité des estampes et des œuvres de l’avant-garde russe, a rejeté toutes les pièces attachées à cette école présentées par la galerie allemande Michael Nolte et a admis seulement un petit dessin de Malevitch parmi les huit œuvres présentés par la galerie Barbié de Barcelone. En dépit des détracteurs, Cole a réaffirmé son point de vue et les tableaux ont été décrochés. « Ils n’ont pas répondu à notre demande de discuter la question », indique Manuel Barbié. Bien que présentant une documentation, il a dû retirer des  toiles d’Alexandra Exter, Nina Kogan et Vladimir Lebedev et deux de Liubov Popova et Ivan Puni.

[…]

Par |15 décembre 2009|

Vanguardia rusa, entre verdades y mentira

La retirada de varias obras en Feriarte reaviva el debate sobre el dudoso mercado de ese periodo artístico

« El mercado de obras de la vanguardia rusa está desbordado de falsos y España se está convirtiendo en una de las plazas preferidas por los marchantes de piezas dudosas ». Lo afirma el estadounidense William Cole, doctorado por la Universidad de Harvard, experto en peritaje de arte y miembro del comité de admisión de Feriarte, la feria de antigüedades celebrada recientemente en Madrid. Con una decisión destinada a levantar ampollas, Cole, encargado de verificar la autenticidad de los grabados y las obras de la vanguardia rusa, rechazó todas las piezas adscritas a esta escuela presentadas por la galería alemana Michael Nolte y admitió sólo una – un pequeño dibujo de Malevitch – de las ocho presentadas por la galería Barbié de Barcelona. De nada sirvieron las alegaciones, Cole se reafirmó en su opinión y los cuadros se descolgaron. « Tampoco atendió nuestra petición de discutir el tema », indica Manuel Barbié. Pese a presentar la documentación, tuvo que retirar una tela de Alexandra Exter, Nina Kogan y Vladimir Lebedev y dos de Liubov Popova e Ivan Puni.

[…]

Par |10 décembre 2009|

Des œuvres authentiques, enfin !

L’ASSOCIATION se félicite des résultats des dernières ventes publiques qui ont apporté la preuve d’une appréciation indiscutable de l’œuvre d’Alexandra Exter.

[…]

Par |6 décembre 2009|

« VENISE » D’ALEXANDRA EXTER, ŒUVRE PHARE DE LA VENTE D’ART RUSSE CHEZ SOTHEBY’S

NOUVEAU RECORD MONDIAL POUR UNE ŒUVRE D’ALEXANDRA EXTER LORS DE LA SEMAINE DES VENTES D’ART RUSSE CHEZ SOTHEBY’S

Le lot en tête des ventes de la Série d’Art russe chez Sotheby’s était une composition intitulé « Venise » par Alexandra Exter, qui a été vendu £ 1,049,250. Le prix – compris dans les limites de l’évaluation […]

Par |5 décembre 2009|